Bonjour,

C’est avec un immense plaisir que je vous retrouve aujourd’hui après ces deux mois de coupure, et je suis rempli d’envie de chercher à continuer de communiquer quelques pistes d’inspiration pour aider chacun d’entre vous à faire de votre vie celle que vous espérez tant.

 

La rentrée, retour à la routine… ?

On y est !!!! Chacun de nous redémarre un nouveau cycle de travail et de congés, de jours fériés et de RTT. Nous sommes nombreux à afficher une mine triste au moment de reprendre le chemin du travail, ou de l’école pour les plus jeunes. Les vacances sont une parenthèse privilégiée que chacun apprécie énormément, et l’expression « les bonnes choses ont une fin » donne du sens à tout cela car il est vrai que l’on apprécie ce qui est bon lorsqu’on peut le comparer à d’autres choses moins agréables. Comme disait Einstein « tout est relatif » …
Que s’est-il passé pendant ces deux mois ? Avons-nous remis dans une nouvelle perspective les choses essentielles de nos vies ? Ou rien n’a bougé, le chemin reste-t-il identique ? Pourquoi se lève-t-on le matin ?
C’est vrai que j’aborde très souvent ce thème du quotidien et de la routine qui nous enferme. Quand j’en discute avec tout un chacun, la plupart me disent qu’ils sont d’accord, que la routine les exaspère et qu’ils ont en horreur les habitudes. Et je suis sûr de leur totale sincérité à ce moment. Pendant longtemps j’ai exprimé la même chose, il n’y avait que ma liberté qui comptait, que je fuyais les contraintes au maximum et que personne ne pouvait m’empêcher de faire ce que j’avais envie. Quel beau discours, quelles belles paroles qui faisaient de moi un homme libre.
En réalité, quand je me penchais sur ma condition, je constatais que j’allais au travail tous les jours avec des horaires à respecter, que mes vacances n’étaient pas toujours possibles aux dates demandées, que ma vie était déterminée par tout un tas de petites obligations qui ne m’appartenaient pas et que je dépendais beaucoup de mon environnement.

Alors pourquoi un tel écart entre mon discours et ma réalité du quotidien ?

La réponse est simple : une conscience erronée de ma vie, de belles paroles et une réalité tellement différente. Pas par bêtise ou manque d’honnêteté, juste parce que je faisais comme les gens autour de moi, je parlais et je faisais autrement. C’était plus simple, aucune remise en question personnelle.
C’est difficile de se remettre en question et de reprendre le contrôle. Parce que cela induit le fait de balayer devant sa porte, de chercher à éliminer les mauvaises attitudes, de changer ses habitudes et de reconsidérer son futur avec un œil neuf. Tout un chantier qui nous met en déséquilibre et personne n’aime être en déséquilibre.
Cependant, pour marcher comment fait-on ? On bascule un peu le corps vers l’avant et on avance une jambe pour le faire reposer sur un pied devant nous pour ne pas tomber, et ainsi de suite. Le fait de marcher est une succession de déséquilibre et d’équilibre.
Dans nos vies, je crois qu’il en est de même. Pour évoluer, prendre de la hauteur, être plus heureux et réussir de façon générale, nous avons tous besoin de nous mettre en déséquilibre pour avancer.

Alors, cette rentrée on la voit comment maintenant ?

Je propose de la regarder comme un nouvel élan vers quelque chose de plus beau, de plus fort et de plus enthousiasmant que l’année qui vient de s’écouler. Pas parce qu’elle était mauvaise, juste parce qu’il est bon de mettre devant soi des objectifs qui nous font grandir et performer.
Le plus simple dans ce cas est de se faire un visuel avec des photos, des phrases ou autres éléments qui nous rappelleront ce que nous attendons d’ici ces 12 prochains mois, avec par exemple des échéances par trimestre ou quadrimestre, à chacun de déterminer ce qui lui convient le mieux.
Ce visuel sera devant nous chaque jour, il remplira nos rétines de ces objectifs motivants, et la nature faisant bien le choses, le nerf optique emmènera ces images jusqu’au cerveau qui de lui-même effectuera une nouvelle programmation de nos neurones pour guider nos pas dans le bon sens. Magique n’est-ce pas ? Je ne sais pas si c’est magique mais cela nous fait avancer.
Il est donc grandement temps de faire le point sur ce qui nous anime et de savoir pourquoi chaque matin qui passe sera un nouveau pas en avant. L’espoir nous emmènera vers les plus belles réalisations, sachons l’entretenir et le nourrir avec nos objectifs et nos ambitions.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.